La mobilité dans nos villes

Un événement majeur s’est déroulé les 27 et 28 novembre à l’Impérial Palace dans la paisible ville d’Annecy.

Deux journées de conférences d’excellent niveau sur la mobilité dans nos villes. Malgré le rare intérêt des conférences, j’ai constaté – en étant présent tout l’après-midi de ce mardi – la faible affluence pour cette manifestation. Certes, ces conférences n’intéressent qu’un public de personnes averties ou au cœur de ces préoccupations. Où étaient nos élus municipaux, départementaux ou régionaux ? Sans doute sont-ils déjà omniscients sur le sujet. Où étaient les fonctionnaires territoriaux en charge de ce sujet ? Ailleurs ! Sans doute sont-ils eux aussi déjà omniscients sur ce sujet brûlant qui engage le fonctionnement de nos entreprises et plus largement, les modes et conditions de vie de tous nos concitoyens.

Où était l’encouragement institutionnel à l’initiative heureuse d’un homme seul, un architecte annécien, qui souhaite provoquer une réflexion sur le sujet ?  Une initiative comme la sienne, pourrait – avec un peu d’ambition – aboutir à terme à ce que ce salon devienne un “Davos de la mobilité”. Je n’ai pas l’habitude d’exprimer mes états d’âme sur l’impéritie de ceux que nous avons porté à des responsabilités territoriales, mais l’amertume devant tant d’inconséquence, m’incite à vaincre ma réserve naturelle.

Jean-Michel Delaplagne

Président CPME 74

retour
clear
retour
clear
retour
clear
retour
clear
retour
clear

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer